Votre attitude raconte votre histoire!

//Votre attitude raconte votre histoire!

Votre attitude raconte votre histoire!

Vous êtes lassés, tourmentés et exténués par vos attitudes et les comportements qui en découlent…?

Parle-moi de toi…

Dis-moi, comment vois-tu le monde ?

J’adore poser ces questions à mes coachés…

Nous connaissons tous des personnes, qui lorsqu’elles se sentent mal intérieurement, vont d’un premier geste accuser les autres d’en être la faute. Vous comprendrez que la mise en lumière de son affect est l’élément fondamental de la conscience.

Or, l’affect ne dit rien d’autre sur les choses et le monde. Elle ne parle que de nous ! Elle est, et englobe notre propre expérience du monde. L’affectivité influence et affecte l’ensemble de notre banque émotionnelle personnelle, par définition; notre attitude, notre vision du monde, nos pensées et bien sûr nos comportements. Et tellement plus encore…

Vous comprendrez ainsi que l’affect est le pilier suprême de la conscience en action et par conséquent de notre motivation intrinsèque. Un sentiment qu’il soit positif ou négatif ne signifie pas pour autant que quelque chose ne va pas ou que nous sommes pas bien. Cela dépend plutôt de comment nous gérons notre affect et je dirais même de la façon dont on entre en relation avec celle-ci. Notre affect représente la cartographie complète de l’ensemble de nos émotions et fonctionne de concert avec l’ensemble des éléments mentionnés ci-dessus.

Quand votre banque est dans le rouge, c’est le signe le plus évident que vous êtes déséquilibré et désaccordé en dedans de vous et que votre instrument sonne faux. Ainsi, votre état de conscience global exige à votre cerveau de se mettre en branle rapidement, en mode recherche de solutions et d’explications. Il va ainsi « crypter » ou rechercher dans les expériences passées ce qui lui sera utile pour faire une projection ou encore lancer une prédiction, laquelle aura un impact majeur sur la nature de votre affect global et sur votre manière de vous comporter. Je vous invite à faire de l’intérêt composé avec vos affects et vos émotions. Invariablement, vous y récolterez des émotions agréables, positives et qui de surcroît font du bien à l’âme.

Si votre banque est en déficit, c’est qu’il est temps de faire des choix éclairés et d’écouter la voie royale de votre cœur. Votre cerveau juge mal, n’évalue pas avec justesse vos émotions ou encore s’enfarge avec des peurs, comme le rejet, l’abandon, le manque etc…

Que faire ?

La maîtrise de soi, de ses émotions nécessite de poser un regard lucide, à distance et auto-transcendant sur l’Être que je suis. De se demander également – de quoi mon être a-t-il besoin pour s’épanouir pleinement ou encore pour se sentir libre ?

Voilà ce qui invite à se voir tel que je suis vraiment, mais vraiment. Prendre le temps de restaurer et de fortifier notre intériorité est un baume de douceur incroyable. Être bon avec soi, compatissant et bienveillant quoi qu’il arrive, rapporte de grosses sommes. C’est comme gagner à la loterie. RIRES…

La base la plus solide, nourrit par l’intention du cœur, sera toujours celle de s’être à soi d’abord (une expression personnelle), en s’octroyant de l’espace-temps pour s’observer, se voir aller, s’émerveiller, s’étonner, se re-connaître, se connecter, s’éprouver, se découvrir, se renouveler. Et, ainsi S’AIMER enfin pour de vrai, une fois pour toute…

Bouger, changer d’espace, chanter, tricoter, danser, cuisiner, marcher, dormir, pratiquer le « rien faire du tout » ou la cohérence cardiaque…Tout ça contribue à enrichir notre banque émotionnelle et à diminuer l’anxiété, la détresse psychologique et la fatigue émotionnelle. Votre corps vous parle, votre organisme est un écosystème dynamique à la couleur de vos cartes et images mentales que vous entretenez en vous-mêmes. Soignons-nous ! Plus jolie sera l’empreinte que nous laisserons chez les autres.

Enfin, prenez garde à la rumination et les p’tits soucis. Les modèles d’activités créés dans le cerveau dans des moments de rumination, sont très facilement réplicables. Attention ! Si c’est cela que vous construisez dans votre cerveau, il vous en recréera de nombreux comme ça par la suite. Suis pas certaine que ce sont ce genre de bénéfices-là que vous voulez récolter.

Devenons de bons investisseurs : investissons intelligemment, sagement et sainement !

2020-06-30T18:51:55+00:00